Kalo TSHIEKELA

Bonjour et bienvenu(e) sur le site de Kalo TSHIEKELA

Danseur, chorégraphe, chanteur et créateur de spectacles vivants.

 

Qui est Kalo TSHIEKELA ? :

Né dans la brousse en RDCongo, et amoureux de Paris. Kalo TSHIEKELA est chorégraphe, danseur et professeur de danse. Il est également chanteur, compositeur et réalisateur de spectacles.

Il est danseur professionnel en danse traditionnelle africaine. Il fait également de la danse moderne « Ndombolo ».

Son ambition est de partager la culture congolaise à travers ses danses et la musique, bien sûr en mettant en évidence la multiplicité et la richesse des danses et rythmes congolais. Son énergie, son sourire, sa rigueur, sa pédagogie et sa nature joyeuse caractérisent ses cours, des stages, ainsi que ses spectacles. Pour cette raison, il a une réputation d’être quelqu’un de sérieux, professionnel et reconnu dans le milieu de la danse africaine.

Sa licence en éducation physique, a été plus qu’utile pour son travail en tant que professeur de danse et de chorégraphe.

 

Ses talents :

La spécialité de Kalo est le Moutwashi ou Tshilouba (hanches) danse de son village du Kasaï, dans le centre de la RDC (République démocratique du Congo). Il a également la bonne maîtrise de la danse Minganji (initiation d’un jeune sur son chemin dans la vie d’un adulte après la circoncision) et la danse de la masques de la région de Bandundu.

Kalo est également connu pour avoir introduit la danse moderne congolaise en France, le célèbre Ndombolo Soukouss.

Il écrit ses propres spectacles et chansons et dirige une compagnie de danse.

Ses réalisations :

Des collaborations avec plusieurs groupes africains situés à Paris, tels que le Ballet Kodia, Elumbu…

Il a créé la chorégraphie de la « Kèbo » – une représentation du groupe Elima. C’est un spectacle qui met en avant les traditions populaires de l’Afrique centrale, qui est d’ailleurs parmi les sources principales de la musique jazz et blues.

Kalo a été embauché par Disneyland Paris pour la sortie du film « The Lion King ».

Il a créé, entre autre, la chorégraphie du « musicien de l’ombre », une initiative nouvelle écrite par Claude Clément, auteur de nombreux chefs d’œuvres pour adolescents.

Depuis lors, Kalo a créé « Les Ballets Kongo » et plusieurs autres chorégraphies et spectacles : « Kébo », « Sanza (La Lune) », « Ndumba (jeune fille) »,  « Kongo… Alors à quand le sourire ? » et « Inzo (maison) »